2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 19:08

 

Séraphin en pleine affirmation de son "moi" à pas encore 2 ans, est venu voir papy-mamie, histoire de donner un peu d'air au grand frère, au papa et à la maman en particulier.

 

Comme chacun sait, les chérubins en plein apprentissage de la vie et de l'amour filial ont pour habitude de mettre à l'épreuve les nerfs de leur maman chérie soucieuse de leur offrir le meilleur d'elle même aux différents stades de leur évolution et parfaire... gna, gna, gna

Le pourquoi du comment accompagne le "on doit faire" pour ne pas employer le "fais pas ci, fais pas ça " ou le "pose moi ça tout de suite" des années 50, trop dévalorisant de nos jours. Un vocabulaire élaboré d'adulte que l'enfant assimile très vite sous son air de poupon avec un regard de "cause toujours !"

Il comprend tout, y compris qu'il peut joliment nous berner avec son regard angélique, son sourire et ses réponses pour le moins décalées : gestes catégoriques et rares mots ou onomatopées qui ne laissent planer aucune confusion quant à ses intentions.

 

Cac, beurk et compagnie

C'est ainsi que nous avons vécu deux jours idylliques avec Séraphin dans une osmose gâteuse, parfois houleuse mais pas le moins du monde dénuée de sens.

 

A peine le seuil de l'appartement franchi, Séraphin s'écrie "C'EST PAPY ! " puis il montre du doigt le bras tendu le luminaire du hall s'écrie : "LA LÔMPE !" suivi d'un "CAC" sonore en tendant les bras au Papy.

Traduction : Je suis chez Papy Mamie, chouette !! je vais pouvoir me faire prendre dans les bras et me faire conduire à tous les interrupteurs de la maison pour faire CAC, éclairer, éteindre toutes les lampes, regarder l'effet produit... et re-CAC ! (faut pas pousser non plus, 2 fois c'est tout)

Mais ce CAC n'est pas seulement un terme destiné aux interrupteurs , il valide également (comme les adultes avec leurs clics sur l'ordinateur) tous les actes de sa journée : les pressions de ses vêtements lors de son habillage, l'enfilage des chaussures, la descente des escaliers avec succès, la mise en marche et l'extinction du téléviseur, la fermeture des couvercles, des portes, des tiroirs, la fin d'un jeu de construction ou sa destruction, la fermeture d'un livre...

CAC pis c'est tout, y a pas de quoi en faire un roman !

 

HÉ OU BA ?... AAAAH ! YÉLA !! (il est où le ballon ?...ah il est là !)

 

Lorsqu'on prépare le repas, Séraphin accourt aux bruits de casseroles en disant " MNAM MNAM" et en mettant sa serviette... à nous de lui faire comprendre qu'il est 10 heures de la matinée.... alors sans se décourager il dit "TATO"... ( je ne traduis pas ... à vous !)

Au repas, c'est simple : un seul coup d’œil, il soulève avec sa cuillère sans conviction les blettes en disant "C'EST CACA" et montrant du doigt la gazinière il dit " PÂ " ce qui veut dire "pâtes", alors on dit "après ! " et monsieur se dépêche d'en finir avec les blettes pour avoir droit aux pâtes.

Au dessert c'est "POPOTTE" avec un grand sourire, ce qui veut dire compote en sachant que ça peut aussi bien être un yaourt ou un dessert lacté. Mais attention, la compote doit être finement broyée au risque d'un balayage soudain de la main qui éjecte la popotte et son contenant sur le carrelage (ça, je ne le savais pas la première fois).

 

Dans l'après midi Séraphin a décrété qu'il voulait prendre l'air, il est allé chercher ses chaussures et son Kway et nous les a apportés... on a dû lui expliquer qu'il tombait des trombes d'eau.

 

Passons à la poubelle, élément incontournable de la vie domestique.

Séraphin qui a dû dans un passé récent chercher son bonheur dans la poubelle, a compris aux dires des adultes que c'était "BEURK", il nomme donc les poubelles ainsi.

Un jour Séraphin a expérimenté la dangerosité d'un couvercle de poubelle qui peut s'abaisser ou se lever brusquement d'un coup de pédale comme une grosse bouche prête à vous dévorer et depuis, il prend le large aux abords des salles de bains en émettant un gémissement suivi d'un "BEURK". Je vous fais grâce du folklore au moment de la douche, où la poubelle doit être mise hors d'état de nuire le temps du bain.

Hier Séraphin est venu se plaindre du papy : "PAPY BEURK !".... et non, le papy n'était pas tombé dans la poubelle mais il lui avait fait peur dans le couloir en jouant à cache-cache et comme sa peur est indissociable de la poubelle, mamie diplômée ès onomatopées a tout compris et Papy s'est fait remonter les bretelles : on ne fait pas "beurk" au petit, enfin !

Séraphin a cassé un jouet, mamie a expliqué qu'il fallait le mettre à la poubelle .... alors toute la journée on a entendu dans la conversation en écho au mot "Cassé", un "Beurk" approprié !

 

Ben voilà, c'est pas compliqué de s'occuper d'un petit enfant, il faut avoir l'esprit en éveil, faire preuve de déduction et de synthèse, maitriser les onomatopées et ..... avoir pleinnnnnnnn d'énergie !

 

Alors hier au soir j'ai dit à Papy :

Un Tato, de la Popotte, Cac la lômpe et au lit !!... je suis Beurk

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Santoline - dans délires
commenter cet article

commentaires

santoline 20/06/2016 17:55

Désolée Prunelle, votre commentaire a disparu. J'ai voulu essayer de remettre de l'ordre dans mes commentaires parce qu' OB les avait enregistrés dans le désordre . Je n'ai pas dû tout contrôler...???
Pour une fois que j'avais une nouvelle visite !!.... vraiment désolée !!
.
"Mon texte transpirait l'amour" disiez vous, pas difficile avec nos "têtes blondes" qui ont la chance (et nous aussi) de ne pas être trop éloignés : on en profite tous !

Prunelle 03/07/2016 21:32

bah, me voilà censurée ??? je ne suis pas rancunière, je reviens !
je disais aussi qu'il fallait profiter de ces petits anges, ça grandit si vite ces petites choses ....

mamanorglerin 11/06/2016 10:32

ah oui t'es beurk...c'est trop court, j'en voulais encore !
j'adore cette étape, j'ai compilé dans un livre toutes ces onomatopées mais aussi ces petits mots qui servent pour tout ou sont mal entendu et donc mal appris (phormacie, ou herbrrrre ...).
Il en a de la chance d'avoir une mamy qui écrit si bien...compile c'est un très beau cadeau que tu pourras lui offrir le jour de ses 18 ans ;)

santoline 20/06/2016 17:27

Pour mes enfants, je notais sur un carnet. Le carnet existe toujours quelque part... le blog aura peut être disparu quand ils seront en âge de le lire...?
Je n'écris pas "si bien" et plus beaucoup mais je profite bien de mes loustics et ce n'est que du bonheur, CAC ! (tu vas voir dans quelques années !)

santoline 20/06/2016 17:25

Désolée Fabienne, ton com a disparu (le 2è où tu disais que ça pouvait attendre 10 ans mais que tu apprécierais sûrement un rôle de grand mère.... Voilà ce que je répondais Fabienne, tu as raison, ne pas précipiter les choses !... elles arrivent en leur temps et 10 ans passent vite. Je ne sais pas où OB va ranger ce com, je vois que le tien n' a pas été mis au bon endroit. Z'étaient peut être pressés d'aller voir le match !?? :)

Célestine 06/06/2016 21:13

Tu es licenciée en langue étrangère non séraphine. Il a la forme ce petit !

santoline 20/06/2016 17:16

En pleine forme !... cette semaine il est en vacances à la mer avec les siens dans un mobilhome où les interrupteurs sont à sa portée : il fait CAC en pleine nuit dans la chambre avec son pauvre frère qui cauchemarde réveillé !! ... pendant qu'on y est je vais suggérer à ERDF de faire grève.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -