18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 11:56

 

Si dans les années 80 les vacances de Février étaient pour nous synonymes de montagne, paysages enneigés, randos en ski de fond, ces mêmes vacances revêtent quelques décennies plus tard un caractère plus ordinaire néanmoins relativement folklorique.

L'ainé de nos nains de jardin ayant passé chez nous quatre jours à la ville sans neige, il s'est chargé de nous faire voir du pays autrement.

Lors d'une promenade au bord du lac encore gelé dans des portions exposées au vent du Nord, il s'est amusé un long moment à faire des ricochets sonnants à la surface de la glace avec des cailloux de plus en plus gros jusqu'à percer la glace par de gros "plocschh"  déclenchant des éclats de rires en cascade.

Après s'être un tantinet trempé le bout des chaussures et gelé le bout des doigts, il a dit à mamie d'un ton professoral

 

-- tu vois, c'est ça la banquise !

 

Contre toute attente, les ours polaires s'étaient changés en cygnes frileux et les phoques en colverts surfant sur la glace.

 

 

Le Pirate des Caravilles 1

 

 

Après avoir zigzagué sur la piste cyclable avec son vélo relooké en tenue de camouflage avec des branchages par papi, nous avons atteint l'espace jeux.

 

 

Le Pirate des Caravilles 1

(Vous remarquerez l'effet Hamilton pour le respect de l'anonymat)

 

Dantesque ce lieu !... lorsqu'on approche on ne sait si c'est un énorme bateau de pirates, une fête foraine de la préhistoire ou un camping après la tempête. Vaste enchevêtrement de mâts de bois verdâtres, de toiles d'araignées géantes, de toboggans, tourniquet, tyrolienne et balançoires de toutes tailles sur un tapis de moquette un peu trop verte où serpente un rivière figée exagérément bleue.

Notre nain reconverti en pirate de la banquise s'est jeté à l'assaut du mât de misaine et de tout ce qui s'y mêlait dans une course euphorique pas toujours contrôlée, cependant que mamie s'abandonnait quelques furtifs instants sur le dos d'une marmotte en bois essayant de chasser de son esprit traumatisé le spectre toujours présent des urgences...

 

 

Le Pirate des Caravilles 1
 
... à suivre
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Santoline - dans famille
commenter cet article

commentaires

Mathilde 21/02/2015 14:18

"S'asseoir sur la marmotte" c'est une nouvelle expression ?

santoline 21/02/2015 19:09

;))) !!!
Ben oui !.... je t'explique : pour moi les lauriers (s'endormir sur ses...) sont trop frêles je préfère m'abandonner sur une bonne grosse marmotte bien amarrée au sol...
Je t'amènerai sur place, tu verras que ce n'est pas qu'une expression ;)

santoline 20/02/2015 14:45

Personne ne t'a pris 1215 jours !! (hé,hé fais le compte Fabienne) tu les as laissé filer....
comme tant d'autres ;)
Ce petit est très bien nourri mais c'est l'excellence du patrimoine génétique qui fait la belle plante
:)))
Ben quoi ?!

Fabienne 20/02/2015 08:05

Mais c'est fou ça ! Les parents le nourrissent à quoi ce petit ? Il me semble que c'était hier que tu nous apprenais que tu étais une mamie heureuse !
Qu'on me rende les jours qu'on m'a pris !!!!

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -